Nous contacter 02 56 07 97 00 ( Numéro non surtaxé )

LLDC ALGAE – Space 2022 : Les visiteurs internationaux de retour après deux années chamboulées par le Covid-19

Article publié sur Ouest France, le 15 Septembre 2022 par Louis DELATRONCHETTE


Quelque 8 000 visiteurs venus de plus de 100 pays étaient attendus au Space, salon international de l’élevage, organisé jusqu’à ce jeudi 15 septembre 2022 à Rennes. Une édition plus que jamais placée sous le signe de l’international après deux ans de crise sanitaire.

Des visiteurs internationaux dans les locaux de l’usine LLDC Algae.
Des visiteurs internationaux dans les locaux de l’usine LLDC Algae. | OUEST-FRANCE

« C’est le bus pour la visite de l’usine de microalgue ? », interroge un visiteur sénégalais. Comme lui, ils sont une vingtaine, venus des quatre coins du monde, à prendre la navette depuis le salon pour se rendre sur le site de l’usine LLDC Algae, à Plouguenast-Langast, dans les Côtes-d’Armor.

Quelque 8 000 visiteurs venus d’une centaine de pays étaient présents cette semaine au Space, après deux éditions chamboulées par la crise sanitaire. Une dizaine de visites d’élevages et d’usines agroalimentaires de la région leur étaient proposées.

« C’est le bus pour la visite de l’usine de microalgue ? », interroge un visiteur sénégalais. Comme lui, ils sont une vingtaine, venus des quatre coins du monde, à prendre la navette depuis le salon pour se rendre sur le site de l’usine LLDC Algae, à Plouguenast-Langast, dans les Côtes-d’Armor.

Quelque 8 000 visiteurs venus d’une centaine de pays étaient présents cette semaine au Space, après deux éditions chamboulées par la crise sanitaire. Une dizaine de visites d’élevages et d’usines agroalimentaires de la région leur étaient proposées.

Une vingtaine de visiteurs internationaux à la découverte de l’usine LLDC Algae, une visite organisée avec les équipes du Space. | OUEST-FRANCE

« C’est un plaisir de vous accueillir sur notre site de production », lance René-Jean Guillard, fondateur de LLDC Algae, qui cultive la chlorelle, une microalgue aux multiples vertus nutritionnelles. « On peut échanger en chinois, j’ai passé quelques années en Asie. À moins que vous ne préfériez l’anglais ? », plaisante-t-il.

La visite se fait au pas levé, une heure pour faire le tour des installations. À chaque étape, le groupe s’arrête pour prendre des photos et poser des questions. « La chlorelle sous forme liquide peut-elle être utilisée comme complément alimentaire pour les poules pondeuses ? », demande un visiteur marocain. « Je prends des images pour les ramener à mon patron », confie-t-il.

« Je travaille dans le secteur avicole en Afrique de l’Ouest. Les produits présentés m’intéressent », indique un autre visiteur sénégalais.

Fin de la rencontre et applaudissements pour René-Jean Guillard. « Bon retour à chacun dans vos pays respectifs. N’hésitez pas à me contacter pour un éventuel transfert de technologie ». Le Space dans toute sa dimension internationale.

Lien de l’article original