Nous contacter 02 56 07 97 00 ( Numéro non surtaxé )

La microalgue en pondeuses, le défi de René Jean Guillard

Article publié sur OVOCOM, le 27 Aout 2019.


C’est le projet fou pensé par René Jean Guillard : bâtir la plus grande ferme de microalgues (Chlorelle) d’Europe afin d’optimiser l’élevage sans laisser la moindre empreinte écologique. Le but était de regrouper sur un seul et même site tous les procédés nécessaires à la culture de ces microalgues et à la gestion de ses effluents. LLDC Algae a alors investi 32 hectares à Plouguenast (Côtes d’Armor) dans le but de produire 7800 tonnes de Chlorelle par an.

Le projet

Le projet est né suite à une collaboration avec L’Oreal. Le projet avait pour but de réduire la quantité d’huile de palme dans la cosmétique, la micro algues est alors apparue comme candidate idéale. Mais comment en produire? L’idée de construire une ferme de micro algues a commencé à émerger, et c’est en Bretagne qu’il était le plus facile et le plus logique de s’y atteler. En effet, cette région regorge d’une ressource indispensable à cette culture : les effluents d’élevage.

Dans l’optique d’être la plus autonome possible, les effluents sont utilisés lors de la phase de méthanisation, qui permet de créer l’électricité nécessaire aux tubes de culture de Chlorelle. A cette électricité s’ajoutera des nutriments extraits du digestat. La Chlorelle met ensuite moins de 24h pour se developper, d’où la récolte quotidienne de la production.

Une fois récoltée, la Chlorelle sera majoritairement utilisée en nutrition animale (notamment dans l’eau, en pondeuses).

Des résultats concluants

Aujourd’hui et pour le moment, LLDC Algae fournit sa chlorelle pour 1 500 000 pondeuses, majoritairement en Bretagne. Pour le moment, au vu des tests, les résultats et retombées se sont avérés très concluants sur la pondeuse.

Avec seulement 0,2% de présence de Chlorelle dans l’eau de boisson, une amélioration de la courbe de ponte, un regain d’énergie du cheptel, ainsi qu’une baisse significative du taux de déclassé ont été constatés.

René Jean Guillard nous rassure quant aux problèmes que pourraient poser l’injection d’un tel produit dans l’eau et donc dans le circuit de distribution (pipettes) : la taille de la chlorelle est à hauteur de 3 microns (c’est une algues unicellulaire) et est donc plus petite que les éléments contenus par l’eau de boisson déjà utilisée. Aucun bouchage de pipette n’a été constaté.

Un projet vertueux et quasi autonome 

Un projet d’une telle envergure, c’est bien, autonome et vertueux, c’est mieux!

En effet, notre entrepreneur a voulu faire de son site un projet autonome et vertueux. Nous entendons par là qu’en plus de libérer des hectares d’épandages dans la région, il ne laisse qu’une infime empreinte écologique en essayant de puiser ses ressources dans sa propre production pouvant être considérée comme un cercle vertueux.

Un produit bénéfique pour l’animal, le végétaux et…l’humain!

En parallèle de son produit destiné à l’élevage, René Jean Guillard a lancé plusieurs gammes. Ce produit étant bénéfique sur tous les vivants, il aurait été dommage de s’en priver!

Ainsi,

  • Greenfeed est destinée aux animaux
  • Greencrops aux végétaux
  • Greenbloom aux humains

L’utilisation de la Chlorelle chez l’humain se fait également en boisson. Le client se voit alors recevoir chez lui une boisson détoxifiante et stimulante ainsi que la machine Green Bloom permettant la conservation du produit. Testé et approuvé par notre équipe, vous pourrez les retrouver sur leur site internet!

http://www.lldc-algae.com

Contacts

LLDC Algae
René Jean Guillard
Le Moulin de la Fosse
56580 BRÉHAN
France

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

contact@lldc-algae.com

02 56 07 97 00

Pour toute info supplémentaire, Jean Louis Creach de la société Developoeuf a équipé plusieurs élevages et suit régulièrement les résultats techniques et améliorations constatées. 

Portable : 07 85 38 89 93
Mail : developoeuf@gmail.com


Lien de l’article original