Nous contacter 02 56 07 97 00 ( Numéro non surtaxé )

Algues. Algae, la plus grande ferme d’Europe, prête en 2017 à Loudéac

 

Article publié sur Ouest France, le 26 Décembre 2016


Encore en travaux près de Loudéac, dans les Côtes d’Armor, la plus grande ferme de micro-algues d’Europe prend forme. Les premiers produits de LDC Algae sortiront au printemps-été 2017. L’entreprise prévoit cinq à six embauches en 2017, puis trente-cinq à quarante sur les deux années suivantes.

Les premiers lisiers arriveront au printemps

Sur trente hectares, le paysage a changé à La Lande du Cran, sur la commune de Plouguenast dans les Côtes d’Armor. L’ex ferme est un vaste chantier où les bulldozers oeuvrent depuis plus d’une année.

Thierry Henrion, responsable du site de l’entreprise LDC Algae est confiant : « Nous avons eu des conditions climatiques favorables, évitant la boue qui caractérise ce terrain imperméable. Le bassin de réception du lisier, la matière première indispensable, est bien avancé, tout comme le premier des quatre bassins de 13 000 m3 pour la méthanisation. »

La visite commence par cet imposant bassin qui sera couvert pour la fermentation biologique produisant du biogaz. Ce gaz fera tourner trois moteurs sous bâtiment insonorisé, qui produiront de la chaleur et du CO2 (gaz carbonique) pour les micro-algues en serres chauffées en hiver, climatisées en été, avec un surplus d’électricité revendu à EDF. « Nous réceptionnerons les premiers lisiers, chargés en azote, au printemps 2017. Nous laisserons faire la nature et la biologie pour qu’il soit fermenté. »

 

Lire aussi : Pour la culture de micro-algues, la ferme du futur sera dans les Côtes d’Armor

 

Une quarantaine d’embauches prévues d’ici 2019

Des essais positifs grandeur nature sont en place en Bretagne, soit en productions animales (volailles et porcs) ou en productions végétales, blé et maïs. « Les résultats sont très satisfaisants, précise Thierry Henrion qui travaille avec le monde agricole local. En 2017, nous terminerons les serres de jacinthes d’eau (5,5 ha couverts) dont une partie est déjà montée avec des salariés engagés par LDC Algae. »

Pour faire tourner le site, Algae LDC a prévu un plan d’embauche. « Nous avons du personnel en formation sur le site de Trévé qui sera agrandi. La formation demandée sera de base biologiste. Cinq à six personnes pour l’an prochain, et 35 à 40 pour 2018-2019. Nous aurons aussi du gardiennage, des opérateurs de maintenance… », continue Thierry Henrion.

 

Lien article original